• Kannelle Hughes

An exchange at UWI Mona // Un échange universitaire à UWI Mona

*La traduction en français suit le texte en anglais*


I’ve been questioned quite a bit about the purpose of my move to Jamaica. I’m here on a semester-long exchange at the University of the West Indies (UWI), on the Mona Campus. About 2 years ago, when I decided to quit my job, I was looking for the best university in the region to earn a master’s degree in Cultural Studies and Management. I had various criteria in mind but one was major in steering me towards Université des Antilles (UA), the price tag. There are a lot of things you can say about France, but free university though… sign me up. I was not about to fork up about 10000 USD to have another master’s when my Sciences Po education already cost a pretty penny.

The view from the library back entrance

I told myself I would study at the UA and do an exchange at UWI. 2 years down the road and here I am. I don’t know about you but I rarely see things short-term, unless it’s fun things. When it comes to more serious matters I try to envision a 2 to 5 years gross plan. It’s okay if it does not work out as I imagined, no bother really, but it’s about giving my life direction and purpose.


The up side of being on exchange here rather than enrolled in a programme is that I get to pick and choose my courses out of different departments and even faculties, which comes at additional cost if you are a fully registered student. I’m currently following 5 courses from 4 departments and 2 faculties.


I’m not going to be drawing comparisons between UWI and UA mainly because I do not think they are in the same category. UWI is among the top 5% universities in the world, which they like to remind us quite often, and is attractive in many regards.


Effective Administration

I got my student card in two minutes. Y’all, 2 minutes. I came to the office and had it done instantly. My health card is now also in my possession. Amazing. However, one thing that bothers me is the fact that you have to pay to have almost any document issued. Like bruh, really, I already paid my miscellaneous fees, doesn’t that go towards admin things.


Classes & Scheduling

It turns out that with Covid, the enrolment numbers have dropped and therefore some courses are not available this semester due to a lack of participants. Other courses have been moved to the second semester, two of which were central to my exchange.

2 of the courses moved to Sem 2 :(

In addition, many classes for graduate students take place in the evening (between 5 p.m. and 8 p.m.). I guess it makes it easier for those who work to follow.

These two factors make finding courses without scheduling conflicts, which are in accordance with the diploma I am preparing a certain challenge.


A Caribbean Perspective

Something I especially appreciate is the focus on Caribbean matters. If you’re doing a general course in communications for example, the case studies and the theories will be applied to a Caribbean context. If I study in the Caribbean, plan to work in the Caribbean then what use is it to me to focus on European or solely North-American realities.

All the classes I’m enrolled in discuss theories and issues of relevance to the Caribbean. Even in talking about Constructivism, Post-modernism or Marxism, we see how they are applied in a regional context. In my mind, the Caribbean could be a lab for the world in terms of social, political and cultural research. I mean just look at the diversity…


Convenient Facilities

This is a characteristic of most campuses but I went through the French system, there is no such thing as university campuses. I recall my first few days at Wits University (South Africa) marvelling at how huge the place was. UWI is no different, well in terms of facilities, but of course on a smaller scale. Various libraries, sport facilities, commuting students dedicated spaces, food shops and supermarkets and laundry facilities available to off-campus students (very practical and cheap, you normally need an appointment but hehehehe).

Something must be said about the Main Library, which perhaps isn’t, but looks a little old-fashioned and would need to be revamped and updated. Also, I’m terribly saddened by the number of novels from the West Indies Collection that look so interesting but cannot be borrowed. *Tears*

The university chapel

The Lay-out & Landscape

I found the lay-out to be a little confusing at first. Plenty of small alleys, streets are not parallel or perpendicular so you have buildings scattered all over. Luckily for me, everything I need is in the main ring (library, student administration, humanities and social sciences faculties, bank…).

There are benches to sit almost everywhere and there’s one spot in front of the humanities building that I love, with huge trees providing shade. The gardens and ruins are also a very chill spot. Just makes me want to picnic, especially with these beautiful blue skies.


General Campus Life

Covid done messed that up bad, bad. I usually like to take up volley-ball but sport activities have all been CAN-CE-LED. Cultural activities? CAN-CE-LED. Religious activities? CAN-CE-LED. Any type of gathering? CAN-CE-LED.

You see students (and staff) going about but the campus is quite quiet and I can only imagine how full of life and dynamic it can be with its thousands of students present being loud and rambunctious (hey, this the Caribbean, we don’t do soft and lowly haha). I would have loved to feel and experience that.


That being said, I enjoy my time here as much as I can and take nothing for granted. Sure the experience might be different but it remains one to live nonetheless.

Enjoy while you can, however you can.

One of the faculties

On m'a posé pas mal de questions sur le but de mon séjour en Jamaïque. Je suis ici pour un échange d'un semestre à la University of the West Indies (UWI), sur le campus de Mona. Il y a environ 2 ans, lorsque j'ai décidé de démissionner de mon emploi, je cherchais la meilleure université de la région pour obtenir un master en études et management culturels. J'avais plusieurs critères en tête mais celui qui a primé mon choix de m’orienter vers l'Université des Antilles (UA) était le prix. Il y a beaucoup de choses qu’on puisse dire de la France, mais l'université gratuite… inscrivez-moi. Je n’avais aucune intention de débourser environ 10 000 USD pour avoir un autre master alors que mes études à Sciences Po avaient déjà coûté une coquette somme.


Je me suis dit que j'étudierais à l'UA et ferais un échange à l'UWI. 2 ans plus tard, me voici. Je ne sais pas pour vous mais je vois rarement les choses à court-terme, sauf les loisirs et les petites choses du quotidien. Quand il s'agit de sujets plus sérieux, j'essaie d'envisager un plan général sur 2 à 5 ans. Ce n'est pas grave si ça ne se déroule pas comme prévu, ça ne me dérange pas vraiment. Il s'agit de donner une direction claire à ma vie.


L'avantage d'être en échange plutôt qu'inscrite à un programme à plein temps, est qu'il est possible de choisir des cours dans différents départements et même facultés, ce qui entraîne un coût supplémentaire si vous êtes un étudiant régulièrement inscrit. Je suis actuellement 5 cours de 4 départements et 2 facultés.


Je ne vais pas faire de comparaisons entre la UWI et l’UA principalement parce que je ne pense pas qu’elles appartiennent à la même catégorie. L'UWI fait partie des 5% des meilleures universités au monde, ce qu'ils aiment nous rappeler assez souvent et est attrayante à bien des égards.

Food shop on the right. Yummy fried dumplings!

Administration efficace

J'ai eu ma carte étudiante en deux minutes. Vraiment, 2 minutes. Je suis venue au bureau et je l'ai fait faire immédiatement. Ma carte de mutuelle est maintenant également en ma possession. Incroyable. Cependant, une chose qui me dérange, c'est qu’il faille payer pour avoir presque tous documents. Genre, sérieusement, j'ai déjà payé mes frais administratifs, cela devrait couvrir les demandes de documents également.


Cours et emploi du temps

Il s’avère qu’avec Covid, les chiffres des inscrits ont baissé et donc certains cours ne sont pas disponibles ce semestre par manque de participants. D’autres cours ont dû être décalés sur le second semestre, dont deux centraux à mon échange.

Par ailleurs, de nombreux cours pour les étudiants en master ont lieu en soirée (entre 17h et 20h). Je suppose que c’est pour permettre à ceux qui travaillent de les suivre plus facilement. Ces deux facteurs font que trouver des cours sans conflits horaires, qui sont en accord avec le diplôme que je prépare représente un certain défi.

School of Business & Management

Une perspective caribéenne

Ce que j'apprécie particulièrement, c’est que l'accent est mis sur des thématiques caribéennes. Si vous suivez un cours général de communication par exemple, les études de cas et les théories seront appliquées au contexte caribéen. Si j'étudie dans la Caraïbe, prévois de travailler dans la Caraïbe, à quoi cela me sert de me concentrer uniquement sur les réalités européennes ou nord-américaines.

Tous les cours auxquels je suis inscrite traitent de problématiques pertinentes pour les Caraïbes. Même en parlant de constructivisme, de post-modernisme ou de marxisme, nous voyons comment ces concepts sont appliqués au contexte régional. Selon moi, les Caraïbes pourraient être un laboratoire pour le monde entier, en termes de recherches, dans les domaines sociaux, politiques et culturels. Je veux dire, admirez 30 secondes la diversité de nos territoires...


Installations pratiques

C'est une caractéristique de la plupart des campus mais je suis passée par le système français où il n'y a pas cette notion de campus universitaire. Je me souviens de mes premiers jours à l'Université de Wits (Afrique du Sud), m’émerveillant de l'immensité de l'endroit. UWI n'est pas bien différent, en termes de commodités, mais bien sûr à plus petite échelle. Diverses bibliothèques, infrastructures sportives, espaces dédiés aux étudiants non-résidents du campus, restaurations, supérettes, épiceries et buanderie à la disposition des étudiants hors-campus (très pratique et pas cher, un rdv est normalement nécessaire mais hehehehe).

Il faut tout de même dire quelque chose à propos de la bibliothèque principale qui semble un peu vieillotte et qui aurait besoin d’être rafraîchie. Je suis, en plus, terriblement attristée par le nombre de romans de la West Indies Collection qui semblent si intéressants mais ne peuvent pas être empruntés. *Larmes*

My fave chill spot, to eat, read or just relax

Le plan et le paysage

J'ai trouvé le plan urbain un peu déroutant au début. Beaucoup de petites ruelles, les rues ne sont ni parallèles ni perpendiculaires, donc vous avez des bâtiments dispersés un peu partout. Heureusement pour moi, tout ce dont j'ai besoin se trouve dans le cercle principal (bibliothèque, administration étudiante, facultés de sciences humaines et sociales, banque…).

Il y a des bancs pour s'asseoir presque partout et notamment devant le bâtiment des sciences humaines, avec d'énormes arbres qui font de l'ombre. Les jardins et les ruines forment également un endroit très sympa. Ça me donne juste envie de pique-niquer, surtout avec ces beaux ciels bleus en matinée.


Vie générale du campus

Covid lui a fait un mauvais coup. J'aime généralement pratiquer du volley, mais les activités sportives ont toutes été AN-NU-LÉES. Activités culturelles? AN-NU-LÉES. Activités religieuses? AN-NU-LÉES. Tout type de rassemblement? AN-NU-LÉ.

On voit des étudiants (et du personnel) allant ici et là mais le campus est assez tranquille et je ne peux qu'imaginer à quel point il devrait être plein de vie et dynamique avec ses milliers d'étudiants présents, bruyants et turbulents (hé oui, nous ne connaissons pas la définition de discrets et calmes lorsque nous sommes entre amis lol). J'aurais aimé ressentir et vivre cela.


Cela étant dit, je profite autant que possible de mon séjour ici et je ne prends rien pour acquis. Bien sûr, l'expérience est clairement différente, mais elle reste néanmoins à vivre.

Profitez pendant que vous le pouvez, comme vous le pouvez.


MaKanou

  • Instagram